Un véhicule sanitaire léger (VSL)
autour de Nyons :
pour qui et pourquoi ?

séparateur VSL

Les entreprises qui proposent des véhicules sanitaires légers (VSL) sont liées à l’Assurance Maladie. Les transports en véhicule sanitaire léger sont définis par une convention nationale.

Les transports en VSL sont prescrits par un médecin afin de vous assurer un remboursement par la caisse d’Assurance Maladie dont vous dépendez.

Ce type de transport est destiné aux personnes en perte d’autonomie et/ou suivant un traitement qui génère des effets secondaires (radiothérapie, chimiothérapie…). Si votre médecin estime que vous ne pouvez pas être pris en charge par l’un de nos véhicules sanitaires légers, vous pouvez faire appel à l’un de nos taxis ou à l’une de nos ambulances. Nos VSL sont disponibles au départ de Nyons et villages aux alentours.

Qu’est-ce qu’un
véhicule sanitaire léger
(VSL) ?

séparateur VSL

Un véhicule sanitaire léger est un véhicule de tourisme destiné au transport en position assise de personnes ne nécessitant pas d’assistance médicale spécifique. Le VSL se rapproche plus d’un taxi que d’une ambulance. Le chauffeur d’un VSL doit être au moins titulaire d’un certificat d’aptitude médicale et de l’AFPS.

Il faut bien avoir à l’esprit qu’un véhicule sanitaire léger n’est pas utilisé pour des transports urgents : pour ce type de prestation, vous devez faire appel à nos ambulanciers.

Nos valeurs : réactivité & professionnalisme !

Remboursement de transport
en véhicule sanitaire léger
à proximité de Nyons

séparateur VSL

Vous pouvez, au même titre que vos ayants droits, bénéficier d’un remboursement pouvant aller jusqu’à 100 % si vous remplissez les conditions nécessaires. Tout d’abord, vous devez disposer d’une prescription médicale pour être remboursé de vos frais de transport en VSL. Vous n’êtes remboursé que si vos déplacements sont liés à une hospitalisation, à des soins en rapport avec une affection de longue durée, à un accident du travail ou à une maladie professionnelle…

Les transports conventionnés font l’objet d’un remboursement automatique par les caisses d’Assurance Maladie, et ce, sans accord préalable, si vous devez vous rendre à une consultation médicale d’appareillage, si vous êtes convoqué par les services du contrôle médical de votre caisse d’Assurance Maladie, par la commission régionale d’invalidité ou pour une expertise médicale.